Abanique

La terre des Hommes..

Habitants: Abinois
Population: Environs 1 500 000
Capitale: Illythian
Dirigeant: Ethaniel Caldaroc
Langues officielles: La langue des Hommes

Le pays d’Abanique se situe à l’est du continent d’ Yvellios, encerclé par Namoun et l’étrange nation qu’est Skel’Hos au sud, l’Euriak à l’ouest, et le pays d’ Yvellios au nord. Aussi reconnue comme étant la terre des Hommes d’Yvellios, vivre en Abanique résulte à une soumission envers le seigneur et ses nombreux vassaux dans une contrée riche en forestation, en eau et en histoire. Car en effet, tout le territoire est parsemé de ruines antiques dont on ne se souvient plus les origines, de sanctuaires dédiés à des esprits ou des dieux des temps anciens, et de vestiges pluriséculaires, ce qui est autant d’attraits susceptibles de faire naître l’esprit d’aventures chez plusieurs…

Majoritairemet sous l’influence du dieu Yvellios, la plupart des endroits civilisés du pays d’Abanique acceptent la présence de prêcheurs d’autres divinités du panthéon. La cité royale du pays, capitale du monde connu au sens démographique, est aussi une importante source d’avancées dans les divers sphères possibles; ainsi, certaines découvertes magiques, des reliques identifiées par les plus grands chercheurs, et la plus grande librairie de savoir du monde se rejoignent au centre de la ville. Multiculturelle, la nation d’Abanique accueille presque toutes les races d’êtres vivants doués d’intelligence. Toutefois, malgré cette ouverture d’esprit, seule la cité royale semble attirer les masses non humaines, bien qu’un comptoir commercial connaisse une certaine population naine au sud et que l’unique port d’attache entre le continent d’Yvellios et celui d’Angoria soit fourni de quelques elfes et de bâtardés de ceux-ci.

Dans la majorité du pays, il est humainement possible de traverser les routes sans risque à sa vie (malgré les brigands qui exécutent parfois des raids sur certaines caravanes). Toutefois, il est à noter, et de connaissance très générale en ce qui à trait à la population de toute la nation, qu’un réel danger de mort se présente à ceux qui tentent de braver vers le nord.. Très peu de personnes reviennent d’expéditions en Yvellios, et ceux qui l’ont fait ne sont pas partis loin… Malgré tout, l’avarice humaine au sujet du territoire continental est telle que le pays d’Abanique a élargi son territoire de quelques kilomètres dans les zones considérées comme les moins à risque vers le nord, et que des expéditions, les premières dans tout le monde connu, s’organisent en vue de découvrir d’autres terres, un éventuel autre continent qui serait, l’espère-t-on, moins peuplé et, avec chance, colonisable..

Villes importantes:
- La cité royale: Capitale d’Abanique, foyer d’une multitude d’ethnies et de races de gens différents, la cité royale, aussi connue sous le nom d’Illythian, est reconnue pour être un incontournable. Des kilomètres de champs nourrissent la population qui est parmi les plus importantes en ce monde connu, soit près d’un millions d’habitants. Séparée en plusieurs districts, vouée à abriter la maison mère d’une multitude de guildes légales ou non, il est dit qu’il faudrait près d’une vie pour découvrir tous les secrets se cachant derrière la ville, si l’on confond toutes les sphères sociales et culturelles.
- Portezon: Principal, voire unique comptoir d’accueil entre les populations d’Yvellios et celles d’Angoria, ce port d’attache s’est vu grandir en importance au fil des dernières décennies. L’une des quatre principales destinations pour vues d’échanges économiques, il n’est pas rare de tomber sur des marchands dotés de mercenaires protecteurs. La régence de la ville semble tolérer le libre cours économique et un certain cartel dans le domaine s’y est indubitablement formé.
- Torech: Autre cité fortifiée du royaume d’Abanique, la ville de Torech est aussi propriétaire de la grande prison d’Arithros, lieu sous haute surveillance où règnent en maître torture de chair et d’esprit.
- Beled-Belek: originellement connue sous le nom de Arthùil, cette cité s’est d’abord bâtie autour d’un comptoir de commerce entre les populations de Namoun et celles d’Abanique pour ensuite devenir une grande ville du libre commerce. C’est la dernière cité humaine avant de pénétrer dans les Les Pylènes Éparses, principal foyer des habitants du souterrain..

Accueil Terres, Nations, et Leaders Politiques Yvellios (Continent)

Abanique

Chroniques de Dryzengard BloodyCaesar